add to wish list | library


24 of 24 recommend this,
would you recommend it?

yes | no

 

Reviews: Handel: Concerti Grossi Op. 3 - Egarr

Reviews: 3

Site review by Southern SACD Fan October 8, 2007
Performance:   Sonics:  
This is a very enjoyable recording of Concerti Grossi op 3 by Handel. The tunes are less sophisticated than some of Handel's later compositions, and in other cases (as Handel is well known for) the tunes are the same as in later compositions! Musically there is a freshness and vitality here which I found very enjoyable.

The playing is up to a very high standard and this is complimented with good recording that shows good separation of instruments. I particularly enjoyed the woodwind tones. At a CD level I would rate this recording more highly than several others that I have heard, so it is a no brainer to buy it as it is a SACD!

Overall, a very enjoyable disk.

Site review by Geohominid April 9, 2008
Performance:   Sonics:    
The text for this review has been moved to the new site. You can read it here:

http://www.HRAudio.net/showmusic.php?title=4433#reviews

Review by JJ May 28, 2007 (3 of 7 found this review helpful)
Performance:   Sonics:    
Enregistrer aujourd'hui les Concerti Grossi Op. 3 de Haendel semble toujours être un casse tête pour les musiciens musicologues car, comme le dit justement Richard Egarr, " Contrairement aux Concerti Grossi de l'opus 6, plus tardifs, il n'existe aucun manuscrit autographe complet des Concertos de l'opus 3. Les musicologues ont donc enfanté une version "Urtext", sorte d'hybride à la Frankenstein, par recoupements avec certains mouvements survivants de compositions antérieures. A l'évidence, ces Concertos ont été réunis par "bricolage" ". Publiés en 1734, les six Concerti Grossi Op. 3 font la part belle au hautbois que le compositeur plonge dans un bain de couleurs et d'inventivité mélodique uniques. Le premier concerto exploite les vents avec nuances et spontanéité. Et alors que le second met en évidence les cordes, le troisième laisse de côté la flûte pour le hautbois, selon le choix proposé par le compositeur dans cette partition. Le sixième et dernier, en deux mouvements, fait intervenir l'orgue. Et le programme se clôt avec une splendide Sonate à 5 HWV 288 pour clavecin et violon solo. Pour son premier enregistrement à la tête de la célébrissime Academy of Ancient Music, créée par Christopher Hogwood en 1973, Richard Egarr inscrit l'œuvre de Haendel dans un espace de clarté jouant sur les nuances et les couleurs comme rarement. Avec une maitrise parfaite du discours musical, il donne à l'ensemble de l'opus 3 une cohérence et une unité de ton remarquables. Prélude à un vaste projet dédié à Haendel, ce Super Audio CD en pur DSD, à la prise de son respectant les timbres des instruments en présence et la profondeur de l’image stéréo ou 5.1, est une réussite. Vivement la suite !

Jean-Jacques Millo

Was this review helpful to you?  yes | no